Les Justes : Analyse du livre

0 évaluation

Auteur : Albert Camus

Analyse de : Florence Hellin

Ce document didactique de référence propose une analyse complète et détaillée de l’œuvre théâtrale d’Albert Camus, Les Justes. Écrite en réponse à l’ouvrage sartrien Les Mains sales, cette pièce en cinq actes est représentée pour la première fois en 1949 et est mise en scène par Paul Œttly. Elle reçoit à sa création un accueil mitigé, aussi bien de la part du public que des critiques. Celles-ci reprochent essentiellement l’ajout d’une histoire d’amour à l’intrigue.

Auteur engagé, le lauréat du Prix Nobel de littérature de 1957 s’inspire de faits historiques et de personnages réels pour l’écriture de cette œuvre tragique. Il interroge sur l’usage de la violence et du terrorisme dans les luttes révolutionnaires au risque de compromettre un idéal et une idéologie. Ce drame raconte en effet le projet d’assassinat d’un groupe de socialistes révolutionnaires sur le grand-duc Serge qui règne en tyran sur la ville de Moscou.

Les Justes : Structure de l’analyse littéraire

Cette fiche de lecture présente brièvement en introduction l’auteur, Albert Camus, écrivain, dramaturge, essayiste et philosophe français. Elle revient également rapidement sur Les Justes, une pièce sur les thèmes du refus et de la dénonciation. Elle fournit ensuite un résumé intégral du récit en plusieurs parties avant de dépeindre les protagonistes de l’œuvre. Elle analyse ainsi en profondeur Yanek Kaliayev, Stepan Fedorov, Dora Doubledov, Boris Annenkov et Alexis Voinov.

Cette ressource pédagogique synthétique fournit diverses clés de lecture qui facilitent la compréhension de la célèbre pièce Les Justes. Elle s’attarde dès lors sur l’importance du contexte et sur les deux conceptions opposées de l’action. Elle s’intéresse égalment à la vision du meurtre politique ainsi qu’à la révolte camusienne et à son actualité.

Différentes pistes de réflexion sont finalement proposées pour les curieux qui souhaitent pousser plus loin leur exploration de l’œuvre d’Albert Camus. Ces questions ouvertes complémentaires leur permettent d’affiner leur analyse des Justes.

Étude descriptive des personnages de la pièce d’Albert Camus

Cette analyse littéraire dresse le portrait des personnages principaux qui interviennent dans Les Justes. Elle décrit dès lors en premier lieu le héros de la tragédie, Yanek, diminutif de Kaliayev. Il s’agit d’un personnage historique réel qui a été impliqué dans l’attentat révolutionnaire contre le grand-duc en 1905 à Moscou. Surnommé le poète, il est torturé entre son éthique personnelle et le fait de tuer pour des idées. En effet, même s’il est plein de ferveur, il a besoin d’une justification à l’acte terroriste.

Stepan Fedorov est un personnage qui s’oppose d’une certaine manière au héros. Totalement dénué de sentiments et d’empathie, il ne fait preuve d’aucune morale. Évadé du bagne où il est enfermé pendant trois ans, il sort profondément marqué par cette expérience.

Dora Doubledov est la seule femme membre du groupe révolutionnaire. Comme Yanek, c’est un personnage qui existe réellement et dont Boris Savinkov parle dans ses mémoires. Sensible, attentive et attentionnée envers autrui, elle est amoureuse de Kaliayev.

Boris Annenkov est le chef des terroristes du parti socialiste révolutionnaire. Il est inspiré du personnage historique de Boris Savinkov. En tant que leader, il agit pour que le groupe fonctionne ensemble, et ce, malgré les idéaux divergents des membres.

Alexis Voinov est un jeune homme fougueux chargé de lancer la deuxième bombe lors de la première tentative d’attentat. Il fait la connaissance de Stepan en Suisse.

Les Justes : Analyse des clés de lecture

Cette fiche de cours donne les clés nécessaires à la bonne compréhension des Justes d’Albert Camus. D’une part, elle analyse en profondeur le double contexte historique de la pièce — la révolution russe de 1905 et l’après-Seconde Guerre mondiale. D’autre part, elle étudie avec soin les deux conceptions de l’action qui opposent Kaliayev et Stepan dans Les Justes. Elle s’attarde ensuite sur la réflexion camusienne sur le meurtre politique et sa légitimité. Cette analyse littéraire se penche pour terminer sur le thème de la révolte, telle que la voit Camus, et sur son actualité.

Si vous voulez saisir facilement le sens et les enjeux de la pièce de théâtre, nous ne pouvons que vous recommander d’acquérir ce document didactique. Consultable directement, celui-ci fournit des analyses de qualités et vous permet de gagner du temps dans votre étude.

Nous mettons également à votre disposition d’autres analyses des livres d’Albert Camus. Découvrez ainsi parmi nos nombreuses fiches de lecture notre analyse de Caligula ou encore notre analyse de L’Étranger.

Structure de cette analyse du livre

  • Introduction (2 pages)

    Albert Camus, Écrivain, dramaturge, essayiste et philosophe français
    Les Justes, Une pièce du refus et de la dénonciation

  • Résumé détaillé des Justes (4 pages)

    Le récit précis des Justes résumé en plusieurs parties

  • Analyses des personnages (5 pages)

    Une description des personnages de la pièce : Yanek Kaliayev, Stepan Fedorov, Dora Doubledov, Boris Annenkov et Alexis Voinov

  • Clés de lecture originales (8 pages)

    L’importance du contexte (La révolution russe de 1905 et l’après-guerre) ; Deux conceptions opposées de l’action ; Une vision du meurtre politique ; Révolte camusienne et actualité

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Questions complémentaires pour affiner votre analyse des Justes d’Albert Camus

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Les Justes"

L’étude synthétique portant sur la pièce de théâtre Les Justes d’Albert Camus est un document didactique de référence particulièrement apprécié par les étudiants amenés à présenter les épreuves du bac de français. Ils y trouveront un résumé précis de l’intrigue en plus d’une étude détaillée des protagonistes importants. Enfin, désirant fournir des pistes d’analyse pertinentes, la fiche de lecture délivre des clés de lecture documentées qui facilitent la compréhension globale du chef-d’œuvre français.

Pour plongez dans l'univers des Justes, parcourez également notre commentaire littéraire sur l'acte II et textez-vous grâce à notre questionnaire de lecture.

Albert Camus

Albert Camus (1913-1960) est ce qu’on appelle un pied noir, c’est-à-dire un Français né en Algérie. Orphelin de père élevé par sa grand-mère, il habite toute son enfance dans un quartier populaire d’Alger, côtoyant le soleil, la mer et surtout la misère. Après des études à Alger, il rejoint Paris en tant que journaliste (notamment pour les journaux Combat et Paris-Soir). Engagé politiquement, il écrit sur des sujets sensibles comme le stalinisme et le régime totalitaire soviétique et défend les musulmans d'Afrique du Nord contre les inégalités dont ils sont victimes.

Passionné de théâtre et de philosophie, il publie son premier ouvrage en 1937, intitulé L'Envers et l'Endroit, qui marquera le début d'un univers littéraire riche et varié. Romans, pièces de théâtre, nouvelles, poèmes et essais philosophiques, Albert Camus est aussi bien engagé au niveau politique qu'au niveau littéraire. Personnage influent au sein des cercles intellectuels de l’époque, il y forge sa célèbre réflexion sur l’absurde de la condition humaine et crée son fameux cycle de l'absurde en 1942 avec les oeuvres L'Étranger (1942), Le Mythe de Sisyphe (1942), Caligula (1944) et Le Malentendu (1944).

Après avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1957, il meurt prématurément dans un accident de voiture en 1960 dans la petite ville de Villeblevin. Son roman L'Étranger a été traduit dans de nombreuses langues et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique par Luchino Visconti en 1967. Il est classé dans les 100 meilleurs livres de tous les temps en 2002 par le Cercle norvégien du livre.

A propos du livre "Les Justes"

Les Justes est une pièce de théâtre d'Albert Camus représentée pour la première fois le 15 décembre 1949 au Théâtre Hébertot. Les Justes est une oeuvre qui fait partie du « cycle de révolte » de l'auteur, avec La Peste (1947) et L'Homme révolté (1951), dont le thème principal est la dénonciation du totalitarisme.

La pièce Les Justes se déroule à Moscou, en 1905. On y retrouve un groupe de socialistes révolutionnaires qui projettent d'assassiner le grand-duc Serge, un tyran qui exerce son pouvoir despotique sur toute la ville. Les membres du groupe se répartissent alors les différentes tâches afin de mener à bien leur mission : Boris Annenkov est le chef du groupe qui prend les décisions, Dora est chargée de la confection des bombes, Yanek de lancer la première bombe et Alexis la deuxième (préparée en cas d'échec de la première). La première attaque est un succès, mais Yanek est arrêté et condamné à la pendaison. La grande-duchesse lui propose alors de le gracier si celui-ci accepte de dénoncer ses complices. Mais l'engagement de Yanek est total et ce dernier refuse.

Albert Camus a écrit Les Justes en se basant sur des faits historiques survenus le 17 février 1905 : le groupe terroriste de socialistes révolutionnaires commet un attentat envers le grand-duc Serge. Dans ce même groupe, on retrouve Ivan Kaliayev, personnage principal de la pièce de Camus.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806282729

ISBN numérique : 9782806282712

Ces analyses du livre "Les Justes" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "Les Justes" ont également téléchargé