Réparer les vivants : Analyse du livre

0 évaluation

Auteur : Maylis de Kerangal

Analyse de : Ludivine Auneau

Cette fiche de lecture présente une analyse détaillée de Réparer les vivants, le roman à succès de Maylis de Kerangal. L’auteure française a décidé de poétiser la transplantation d’organes dans un récit qui dure exactement 24 heures. Elle a choisi sa ville d’enfance, Le Havre, comme toile de fond. 

L’audace et l’ambition que l’écrivaine a mises dans son livre ont payé, puisque celui-ci a été très bien accueilli par le public. Son œuvre a même récolté plusieurs récompenses littéraires, dont le prix du meilleur roman français du magazine Lire et le prix Charles-Brisset en 2014. Elle a également fait l’objet d’une adaptation cinématographique, sortie en 2016.

Cette analyse synthétique revient sur les points-clés qui vous permettront d’approfondir votre étude du livre Réparer les vivants, mais aussi de son auteure Maylis de Kerangal.

Réparer les vivants : présentation de l’analyse

Cette analyse littéraire de Réparer les vivants offre l’occasion de revenir sur les éléments essentiels du livre, afin d’avancer plus rapidement dans sa compréhension. Elle propose une exploration approfondie et exhaustive de l’ouvrage dans son ensemble.

Pour commencer, vous trouverez une introduction explicative qui se concentre sur l’auteure Maylis de Kerangal. Cette romancière à succès a rencontré une grande reconnaissance de la part du public et des critiques tout au long de sa carrière. Ses écrits ont gagné plusieurs récompenses telles que le prix Médicis ou Femina.

Cette analyse se penche plus particulièrement sur son cinquième ouvrage : Réparer les vivants. Ce livre fait partie de ses œuvres principales et est même devenu un classique de la littérature française.

La fiche de cours se poursuit avec un résumé fidèle de ce roman qui raconte le périple d’un cœur lors d’une transplantation. Elle enchaîne avec une analyse des protagonistes, ce qui permet de se faire une idée des différents acteurs nécessaires à cette opération. Cette partie offre l’occasion de revenir sur les émotions ressenties par les parents qui viennent de perdre un être cher, mais aussi par la patiente qui bénéficie de l’organe.

Elle se conclut par quelques clés de lecture qui abordent les thématiques principales exposées par Maylis de Kerangal dans Réparer les vivants, ainsi que sur des pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes.

Analyse des personnages principaux de Réparer les vivants

Cette analyse littéraire propose une étude concise et complète des principaux personnages mis en scène dans Réparer les vivants. Il s’agit essentiellement du récit d’une transplantation cardiaque. Centrée sur Simon Limbres, son accident de la route et son coma subséquent, l’histoire raconte les différentes émotions auxquelles est confrontée une famille en deuil, sur un laps de temps de 24 heures.

L’étude des personnages se concentre aussi sur le personnel médical s’occupant de Simon. Elle s’arrête ainsi sur Pierre Révol, le médecin qui déclare la mort cérébrale de son patient et écope de la lourde tâche d’annoncer la nouvelle aux parents de celui-ci, sur Thomas Rémige, infirmier spécialisé en don d’organes, sur Marthe Carrare,  chargée d’organiser la transplantation, et sur Virgilio Breva, le chirurgien qui s’occupe de l’opération.

Bien entendu, la fiche de lecture présente également une analyse d’autres personnages de Réparer les vivants, à l’instar de Marianne et Sean Limbres, les parents de Simon, et de Claire Méjan, la patiente qui va recevoir le cœur du jeune homme.

Clés de lecture et thèmes abordés

Récit se déroulant en l’espace de 24 heures, Réparer les vivants propose l’histoire d’une famille bouleversée face à la mort clinique de leur fils adoré. Cependant, le livre va bien au-delà d’une simple histoire d’émotions. Son auteure Maylis de Kerangal a d’ailleurs été saluée par de nombreux critiques littéraires pour la justesse psychologique des scènes qu’elle décrit, mais aussi pour l’originalité de son roman.

L’analyse fournit également quelques clés de lecture permettant d’aller plus loin dans la compréhension de l’ouvrage. Cette partie se penche sur les thèmes de la vie et de la mort, deux thèmes centraux de Réparer les vivants, et évoque les similitudes de l’œuvre avec la chanson de geste médiévale. Quelques questions ouvertes viennent enfin conclure la fiche de cours pour proposer de nouvelles pistes de réflexion au lecteur.

Pour compléter votre analyse, vous pouvez également consulter le résumé du livre Réparer les vivants de Maylis de Kerangal.

Structure de cette analyse du livre

  • Introduction (2 pages)

    Maylis de Kerangal, écrivaine française
    Réparer les vivants, le périple d’un cœur

  • Résumé de Réparer les vivants (3 pages)

    Un résumé complet Réparer les vivants

  • Étude des personnages (5 pages)

    Une analyse de Simon Limbres, Marianne Limbres, Sean, Pierre Révol, Thomas Rémige, Marthe Carrare, Virgilio Breva et Claire Méjan.

  • Clés de lecture (5 pages)

    Une nouvelle conception de la mort ; Le cœur : bien plus qu’un organe, un symbole ; Inspiré de la chanson de geste

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Réparer les vivants"

Cette analyse littéraire disponible au format PDF est un outil essentiel pour aborder le prestigieux roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal. Récompensé par pas moins de 7 prix littéraires, cet ouvrage remet en question la conception contemporaine de la mort en traitant de la transplantation cardiaque. Cette fiche de lecture est composée d’un résumé détaillé, ainsi que d’une analyse approfondie des différents protagonistes. Trois clés de lecture sont également à votre disposition pour aborder le livre sous un nouvel angle.

Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal est née à Toulon (France) le 16 juin 1967. Elle passe son enfance en Haute-Normandie, au Havre. Après avoir étudié à Paris l’histoire, la philosophie et l’ethnologie, elle commence à travailler pour Gallimard jeunesse en 1991. En 1998, elle décide de reprendre des études en sciences sociales. C’est en 2000 qu’elle publie son premier roman aux éditions Verticales, intitulé Je marche sous un ciel de traîne. Rencontrant un certain succès, la nouvelle écrivaine poursuit son aventure en publiant La Vie voyageuse (2003), Ni fleurs, ni couronnes (2006) et Dans les rapides (2007).

Parallèlement à cette profession littéraire, elle crée les éditions du Baron Perché, maison spécialisée en littérature de jeunesse, et pour laquelle elle travaille jusqu’en 2008. Cette même année, elle remporte le prix Médicis et Femina pour son roman Corniche Kennedy (2008). Les prix littéraires sur succèdent par la suite, puisqu’elle est à nouveau lauréate de plusieurs d’entre eux en 2010 avec son roman Naissance d’un pont, en 2012 pour Tangente vers l’est, et enfin en 2014 pour son œuvre Réparer les vivants. L’auteure s’est également essayée à la littérature pour jeunesse en publiant un album pour enfant en 2011 avec l’illustratrice Alexandra Pichard.

A propos du livre "Réparer les vivants"

Maylis de Kerangal est une écrivaine française contemporaine qui compte de nombreuses récompenses à son actif. Avant de se consacrer pleinement à l’écriture, elle a fait ses armes dans le monde de l’édition en travaillant chez Gallimard durant plusieurs années et en fondant par la suite les Éditions du Baron perché, spécialisées dans la littérature de jeunesse. Elle publie son premier roman Je marche sous un ciel de traîne en 2000, suivis de plusieurs autres dont Naissance d’un pont, en 2010, qui obtiendra plusieurs prix littéraires donc le prix Médicis et le prix Franz Hessel.

Réparer les vivants retrace le parcours du cœur de Simon, jeune adolescent de 19 ans transporté à l’hôpital en état de mort cérébrale à la suite d’un accident de voiture. Maylis de Kerangal propose au lecteur de suivre plusieurs protagonistes et d’observer l’attitude de chacun vis-à-vis de la question délicate du don d’organes. Ce roman invite le lecteur à une réflexion personnelle sur les thèmes universels du deuil, de la vie et de la mort.

Réparer les vivants, publié en janvier 2014, remporte un succès immédiat auprès des critiques et du public. Le livre est récompensé par pas moins de dix prix littéraires dont le Prix Paris Diderot-Esprits Libres et le Prix Orange du Livre, et remporte même Prix des lecteurs L’Express-BFMTV.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806268204

ISBN numérique : 9782806268198

Ces analyses du livre "Réparer les vivants" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "Réparer les vivants" ont également téléchargé