L'Ecole des femmes : Analyse du livre

0 évaluation

Auteur : Molière

Analyse de : Isabelle Consiglio

L’École des femmes : Analyse du livre

Comédie en cinq actes et en vers, L’École des femmes de Molière rencontra un immense succès. Cette pièce de théâtre de 1662 fut également à l’origine de plusieurs débats. Suite à la représentation de cette comédie en vers, une querelle éclata. Molière y répondit alors en créant, un an après, une nouvelle pièce de théâtre intitulée Les Critiques de l’École des femmes.

L’École des femmes : Présentation de l'analyse

Notre analyse littéraire complète de l’œuvre L’École des femmes de Molière a été réalisée par Isabelle Consiglio, diplômée de littérature et grande amatrice de culture sous toutes ses formes.

Elle propose une explication globale de l’œuvre, depuis un résumé complet s’attardant sur chaque acte de la pièce, jusqu’à une liste de questions ouvertes permettant d’approfondir sa réflexion sur la comédie. Entre le résumé et les pistes de réflexion, la fiche de lecture se penche sur les différents personnages : Arnolphe, figure classique du vieux barbon souhaitant s’attirer les faveurs d’une jeune fille ; Agnès, figure non moins classique de l’ingénue ; Horace, incarnation même du jeune premier de comédie, etc. Les clés de lecture permettent par ailleurs au lecteur d’étudier l’éducation et la place de la femme dans la société de l’époque, thème majeur de la pièce. L’analyse étudie également les spécificités du mélange entre comédie et tragédie créé ici par Molière, ainsi que les procédés comiques auxquels recourt le dramaturge.

Analyse des personnages principaux de l’École des femmes

Isabelle Consiglio, auteure de l’analyse de L’École des femmes, présente les personnages principaux de cette pièce de théâtre.

Arnolphe, homme d’âge mûr, est un personnage comique représentant le barbon jaloux, figure du ridicule. Obsédé par le cocuage, il va jusqu’à enfermer la fille dont il est amoureux, Agnès. Ce personnage porte autant la comédie que la tragédie. Il est également sous les traits de M. de La Souche.

Agnès, jeune fille naïve au début de la pièce de théâtre élevée au couvent, devient rapidement une jeune femme émancipée. Elle met en place un stratagème pour déjouer les supercheries d’Arnolphe. Agnès n’a qu’une idée en tête : déjouer les plans de son tuteur pour vivre pleinement son amour pour Horace.

Horace, jeune homme, est éperdument amoureux d’Agnès. Son tord est de se confier à Arnolphe, tuteur d’Agnès sans qu’il le sache. Aveuglé par l’amour, il ne se rend pas compte du malaise d’Arnolphe. Son père souhaite organiser un mariage arrangé et Horace ne connait pas sa promise.

Chrysalde est l’ami et le confident d’Arnolphe. C’est la sagesse incarnée. Il tente de raisonner son ami dans ses choix.

Alain et Georgette sont les servants d’Arnolphe. Tout au long de la pièce, Alain et Georgette tentent d’empêcher la rencontre d’Agnès et d’Horace à la demande de leur maître. Les deux valets sont dans le registre de la farce.

Clés de lecture et thématiques

L’analyse de L’École des femmes vous offre des clés de lecture pour mieux comprendre cette pièce de théâtre mêlant comédie en vers et fables. Isabelle Consiglio revient alors sur une thématique abordée dans cette œuvre littéraire : la place de la femme. Molière traite ici du mariage et de la place des femmes dans la société. Il dénonce ainsi l’infériorisation des femmes. Suite à sa représentation, cette pièce de théâtre entraina de vifs débats. On nomma ces critiques « La querelle de l’École des femmes ». Molière y répondit en produisant une nouvelle comédie, Les Critiques de l’École des femmes.

Cette analyse de l’œuvre théâtrale de Molière permet également de comprendre le mécanisme d’une comédie d’intrigue et les procédés comiques variés utilisés. Avant cette pièce, on distinguait les farces populaires des comédies de mœurs. Avec L’École des femmes, Molière associe les farces à la comédie pour en faire un nouveau genre.

Vous souhaitez pousser plus loin votre compréhension et l’analyse de L’École des femmes et de l’œuvre complète de Molière ? Découvrez nos différentes ressources à télécharger sur notre site :

Structure de cette analyse du livre

  • Introduction de l'analyse (2 pages)

    Molière, dramaturge, comédien et chef de troupe français
    L’Ecole des femmes, une pièce farcesque

  • Résumé complet de L’Ecole des femmes acte par acte (3 pages)

    Les cinq actes de la pièce résumés l’un après l’autre

  • Présentation des personnages principaux de L’Ecole des femmes (4 pages)

    Une analyse d’Arnolphe, d’Agnès, d’Horace, de Chrysalde, d’Alain et de Georgette

  • Analyse des clés de lecture et des thèmes (4 pages)

    La place de la femme, un débat contemporain de Molière ; La comédie d’intrigue ; Des procédés comiques variés

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions supplémentaires à se poser à propos de L’Ecole des femmes de Molière

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "L'Ecole des femmes"

Notre analyse littéraire détaillée (14 pages) de la comédie L’Ecole des femmes de Molière, appréciée tant par les élèves que par les passionnés de littérature, propose un résumé complet, une analyse des personnages principaux de la pièce de théâtre, et trois clés de lecture de l’œuvre. Une synthèse littéraire d’une dizaine de pages au format PDF pour comprendre rapidement la comédie et analyser son impact, que ce soit pour le bac de français ou pour le plaisir.

Molière

La carrière de Molière (1622-1673), né Jean-Baptiste Poquelin, est marquée par de hautes protections, dont celle de Louis XIV, de grands succès publics et d’âpres controverses – querelle des Précieuses ridicules, de L’École des femmes, du Tartuffe, de Dom Juan –, comme il a peint « d’après nature » les hommes dans toute leur complexité. Auteur, directeur de troupe et comédien, connaissant toutes les ressources qu’offre la comédie pour « corriger les mœurs par le rire », s’inspirant librement de Plaute et de Térence, de la farce, de la comédie espagnole et de la commedia dell’arte, il a tendu un miroir à ses contemporains pour qu’ils reconnaissent leurs travers dans des personnages – l’Avare, le Misanthrope, le Malade imaginaire – devenus des « types » immortels.

Il dresse en effet une véritable étude de la société dans laquelle évoluent bourgeois prétentieux, faux savants pédants, religieux hypocrites, aristocrates dégénérés, serviteurs malicieux et paysans ignorants. Il pousse la critique en profondeur et s’amuse des gestes, des situations et des mots pour garantir un effet comique et « faire rire les honnêtes gens ». « C’est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens » (L’École des femmes)

Les thématiques que Molière aborde dans ses œuvres semblent universelles tant les différentes époques se les approprient et les considèrent comme modernes. Il est l’un des auteurs français les plus étudiés, aussi l’expression « langue de Molière » pour désigner le français est communément acceptée et employée du plus grand nombre.

A propos du livre "L'Ecole des femmes"

L’Ecole des femmes est une comédie en cinq actes et en vers écrite en 1662. La pièce raconte l’histoire d’amour entre Horace et Agnès, jeune fille naïve promise au vieil Arnolphe. Par le biais de cette romance, Molière traite de manière polémique du mariage et de la place de la femme au sein de la société.

Mêlant certains éléments classiques de la tragédie et de la farce à un contenu de portée satirique, la pièce choque le public le plus conservateur de l’époque. C’est pourquoi en 1663 parait La Critique de l’Ecole des femmes, comédie reprenant les mêmes thématiques sous forme de débat argumenté entre les partisans de L’Ecole des femmes et ses détracteurs.

Vous hésitez encore ? Découvrez un exemple d’analyse gratuite, qui vous donnera une idée de la qualité de nos fiches de lecture !

Informations techniques

ISBN papier : 9782806213518

ISBN numérique : 9782806218407

Ces analyses du livre "L'Ecole des femmes" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "L'Ecole des femmes" ont également téléchargé