Le Tartuffe : Analyse du livre

4/5 1 évaluation

Auteur : Molière

Analyse de : Kathy Jusseret

Cette fiche de lecture sur Le Tartuffe offre une analyse à la fois synthétique et détaillée de l’une des comédies les plus célèbres de Molière. Néanmoins, il fallut à ce grand dramaturge du théâtre français écrire trois versions de cette œuvre et attendre 5 ans avant de voir sa pièce sur les planches. Cette analyse littéraire porte ainsi sur la version définitive intitulée Le Tartuffe ou L’imposteur. Autorisée à la représentation publique par le roi Louis XIV en 1669, cette comédie en 5 actes en vers traite de l’hypocrisie et s’inscrit donc dans la même lignée que les autres pièces de Jean-Baptiste Poquelin, comme L’Avare ou encore Le Bourgeois gentilhomme.

Présentation de la structure de la fiche de lecture

Avant de se pencher sur l’analyse de l’œuvre de Molière, cette fiche de lecture propose une présentation du dramaturge, comédien et chef de troupe français. Elle introduit par la même occasion Le Tartuffe, une comédie controversée qui ridiculise le vice de l’hypocrisie.

L’étude de la pièce s’ouvre sur un résumé complet de celle-ci, acte après acte, scène après scène. L’analyse littéraire dresse ensuite le portrait de l’hypocrite Tartuffe, avant de présenter les personnages qui gravitent autour de lui : Orgon, Dorine, Mariane, Elmire, Madame Pernelle, Cléante, Mariane, Damis et Valère.

Une troisième partie étudie différentes clés de lecture de l’œuvre, telles que la structure de la pièce, les caractéristiques de la comédie morale et les différents types de comique utilisés par Molière. Les critiques implicites de l’hypocrisie, de la religion et du mariage forcé sont également examinées.

Enfin, cette analyse littéraire met à la disposition des lecteurs des pistes de réflexion qui leur permettent d’approfondir leur étude de l’œuvre. Elles prennent la forme de questions à se poser concernant Le Tartuffe.

Analyse des personnages principaux de la pièce de théâtre

Cette fiche de lecture sur Le Tartuffe de Molière fournit une analyse des personnages principaux de la comédie. Elle commence ainsi par Tartuffe, le personnage éponyme de l’œuvre qui apparaît tardivement dans l’intrigue. C’est un escroc notoire, habile et intelligent. Personnification de l’hypocrisie, il se fait passer pour un homme dévot et pieux pour arriver à ses fins.

Cible de Tartuffe, Orgon est un bourgeois riche et aisé proche de la Cour. C’est un personnage colérique, entêté et autoritaire.

Madame Pernelle, mère d’Orgon, est une vieille femme extrêmement pieuse au caractère difficile. Favorable à Tartuffe, elle incarne l’aveuglement d’une génération dépassée.

Seconde épouse d’Orgon, Elmire est une jeune femme mondaine et séduisante, mais également aimable et honnête. Fidèle à son époux malgré les avances de Tartuffe, elle fait preuve de discrétion et d’efficacité pour défendre ses intérêts et préserver le bonheur de ses enfants.

Fille d’Orgon, Mariane est très timide et assez passive. Respectueuse de l’autorité paternelle, elle n’hésite pourtant pas à braver l’autorité de son père, qui souhaite qu’elle épouse Tartuffe.

Damis est le fils d’Orgon et le frère de Mariane. Colérique comme son père et très extrême comme sa sœur, il s’efforce en vain de démasquer Tartuffe.

Cléante, le frère d’Elmire, est un homme juste et honnête qui entreprend de raisonner son beau-frère. Personnage calme, intelligent et réfléchi, il représente la modération et la sagesse.

Valère est l’amant de Mariane. C’est un jeune homme romanesque qui reste fidèle à la jeune femme.

Dorine est la servante fidèle et dévouée de Mariane. C’est un personnage plein de bon sens qui se distingue par son franc-parler et son aplomb.

Les clés de lecture pour mieux comprendre Le Tartuffe de Molière

Après l’étude des personnages de la pièce, cette fiche de lecture présente des pistes d’analyse qui permettent une meilleure compréhension de l’œuvre de Molière. Elle s’intéresse ainsi à la structure de la pièce et aux spécificités de la comédie morale.

Cette analyse littéraire détaille également les types de comique que le dramaturge utilise dans Le Tartuffe. Par ailleurs, comme la comédie fournit une critique de l’hypocrisie, de la religion et du mariage forcé, la fiche en propose une étude approfondie.

Grâce à ce document de qualité, vous pourrez donc approfondir votre connaissance de la pièce de Molière. L’acquérir, c’est aussi pouvoir le consulter directement et gagner du temps dans votre étude de l’œuvre. 

Découvrez également nos autres documents pédagogiques comme notre analyse de Britannicus de Jean Racine ou bien notre analyse de l’École des Femmes de Molière.



Structure de cette analyse du livre

  • Introduction de l'analyse (2 pages)

    Molière, dramaturge, comédien et chef de troupe français
    Le Tartuffe, une comédie aux airs tragiques

  • Résumé complet du Tartuffe (8 pages)

    Toutes les scènes de la pièce résumées une par une

  • Présentation des personnages principaux du Tartuffe (4 pages)

    Une analyse de Tartuffe, de Madame Pernelle, d’Orgon, de Dorine, d’Elmire, de Cléante, de Mariane, de Valère et de Damis

  • Clés de lecture (9 pages)

    La structure de la pièce ; La comédie morale ; Les types de comique ; La critique de l’hypocrisie, de la religion et du mariage forcé

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions supplémentaires à se poser à propos du Tartuffe de Molière

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Tartuffe"

Découvrez notre analyse littéraire complète de la comédie Le Tartuffe de Molière, très appréciée des élèves et des passionnés de littérature pour sa structure et sa qualité. Cette fiche de lecture au format PDF propose un résumé détaillé, une analyse des personnages principaux de la pièce, et une explication de l’œuvre à travers quatre clés de lecture analysant entre autres les grands thèmes exploités par l’auteur.

Molière

La carrière de Molière (1622-1673), né Jean-Baptiste Poquelin, est marquée par de hautes protections, dont celle de Louis XIV, de grands succès publics et d’âpres controverses – querelle des Précieuses ridicules, de L’École des femmes, du Tartuffe, de Dom Juan –, comme il a peint « d’après nature » les hommes dans toute leur complexité. Auteur, directeur de troupe et comédien, connaissant toutes les ressources qu’offre la comédie pour « corriger les mœurs par le rire », s’inspirant librement de Plaute et de Térence, de la farce, de la comédie espagnole et de la commedia dell’arte, il a tendu un miroir à ses contemporains pour qu’ils reconnaissent leurs travers dans des personnages – l’Avare, le Misanthrope, le Malade imaginaire – devenus des « types » immortels.

Il dresse en effet une véritable étude de la société dans laquelle évoluent bourgeois prétentieux, faux savants pédants, religieux hypocrites, aristocrates dégénérés, serviteurs malicieux et paysans ignorants. Il pousse la critique en profondeur et s’amuse des gestes, des situations et des mots pour garantir un effet comique et « faire rire les honnêtes gens ». « C’est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens » (L’École des femmes)

Les thématiques que Molière aborde dans ses œuvres semblent universelles tant les différentes époques se les approprient et les considèrent comme modernes. Il est l’un des auteurs français les plus étudiés, aussi l’expression « langue de Molière » pour désigner le français est communément acceptée et employée du plus grand nombre.

A propos du livre "Le Tartuffe"

Ecrite en 1664, la pièce de théâtre de Molière, bien qu’applaudie par Louis XIV, se voit censurée par l’Eglise dans ses deux premières versions. La troisième, Le Tartuffe ou l’Imposteur peut enfin être jouée régulièrement à partir de 1669. Elle connait alors immédiatement un succès considérable et reste encore aujourd’hui une des pièces classiques les plus jouées. En 1984 sort d’ailleurs Le Tartuffe, un film de Gérard Depardieu, avec Gérard Depardieu et François Périer.

La comédie raconte l’histoire d’un notable, Orgon, qui se laisse duper par les intrigues d’un hypocrite et faux dévot, Tartuffe. L’origine du titre de la pièce reste l’objet de diverses interprétations, qu’il provienne de l’italien ou du langage populaire de la France de l’époque. Il est en tout cas avéré que la pièce de Molière est à la source de l’utilisation actuelle du mot « tartuffe » pour désigner un imposteur, tout comme « harpagon » est devenu synonyme d’un homme avare suite à la pièce L’Avare du même auteur.

Vous hésitez encore ? Découvrez un exemple d’analyse gratuite, qui vous donnera une idée de la qualité de nos fiches de lecture !

Avis clients sur cette analyse du livre "Le Tartuffe"

1 avis sur cette analyse

Isabelle chiffre

Informations techniques

ISBN papier : 9782806213471

ISBN numérique : 9782806218384

Ces analyses du livre "Le Tartuffe" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "Le Tartuffe" ont également téléchargé