Vingt-quatre heures de la vie d'une femme : Analyse du livre

4/5 1 évaluation

Auteur : Stefan Zweig

Analyse de : Dominique Coutant

Cette analyse littéraire offre une étude complète et détaillée d’une nouvelle de Stefan Zweig, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme. Celle-ci a initialement été publiée avec le recueil de l’auteur autrichien intitulé La confusion des sentiments. L’écrivain dissèque les émotions de ses personnages et apporte une dimension psychologique à son récit.

Il s’agit de l’œuvre la plus connue de Zweig. Cette fiche de cours vous propose de revenir sur les différentes particularités et spécificités qui la caractérisent. Elle présente ainsi une analyse approfondie de l’auteur, du livre et des personnages principaux, avant de fournir quelques clés de lecture et pistes de réflexion.

Vingt-quatre heures de la vie d’une femme : présentation de l’analyse

Cette analyse littéraire est entièrement consacrée à l’œuvre Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig. Elle commence par une brève introduction sur l’auteur autrichien. Celui-ci se distingue par son style d’écriture assez singulier. À travers ses ouvrages, il se lance dans une quête psychanalytique passionnante qui transporte le lecteur dans une réflexion sur la psychologie humaine. Il a d’ailleurs entretenu de riches échanges épistolaires avec le très célèbre Sigmund Freud. Avec Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, Stefan Zweig vous propose encore une fois de vous immerger dans l’esprit humain, où se mélangent passion, dépendance et abandon de soi.

Suite à cette courte introduction, l’analyse propose un résumé détaillé de la nouvelle, avant de s’intéresser à ses personnages clés. Elle s’intéresse notamment à Mme C., une vieille dame distinguée qui partage son histoire très poignante au narrateur. Celui-ci est l’unique client de la pension où il se trouve à défendre une femme infidèle lorsqu’elle décide de s’en aller avec un jeune homme qu’elle a rencontré seulement 24 heures avant. Cet événement réveille en Mme C. sa propre aventure avec un joueur de casino plus de 20 ans plus tôt et elle se lance dans une confession ponctuée par de fortes émotions.

Pour vous aider à approfondir votre étude, cette fiche de cours avance également des clés d’analyse originales et suggère quelques pistes de réflexion, vous encourageant à poursuivre votre exploration de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig.

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans la découverte de l’auteur autrichien, vous pouvez également télécharger notre analyse du livre La confusion des sentiments ou celle du Joueur d’échecs.

Analyse exhaustive des protagonistes de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

Cette fiche de lecture propose également une étude des personnages principaux de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme. La nouvelle prend forme autour du quotidien des résidents d’une petite pension de la Riviera, sur la Côte d’Azur.

Le scandale éclate lorsque Mme Henriette, une mère dans la trentaine, part en compagnie d’un jeune Français à la fois séduisant et courtois, laissant derrière elle un mari et deux enfants. Il va sans dire que cette décision provoque l’indignation auprès des vacanciers, qui se sont habitués à la monotonie et à l’indolence.

Pourtant, le narrateur se risque à défendre ce geste a priori amoral et révoltant. Il ne trouve de soutien qu’auprès d’une autre pensionnaire, Mme C., à qui les dernières péripéties rappellent un souvenir douloureux. Celle-ci raconte alors au narrateur une aventure de 24 heures qu’elle a connue avec un joueur de casino au bord du suicide.

L’analyse des personnages de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme se concentre ainsi principalement sur les trois protagonistes mis en scène : Mme C., le narrateur et le joueur.

Clés de lecture et thématiques

Pour approfondir davantage votre analyse, cette synthèse littéraire propose différentes clés de lecture. Elle commente notamment la nature de l’œuvre — un roman psychologique — et étudie le thème central de la passion, en s’aidant de l’éclairage de la psychanalyse.

Les clés de lecture se penchent également sur la place et le rôle du narrateur. L’analyse littéraire au format PDF se clôt sur des questions ouvertes qui vous poussent à continuer votre réflexion sur ce roman surprenant.

Pour avancer encore plus vite dans votre étude, vous pouvez également consulter notre résumé de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig.

Structure de cette analyse du livre

  • Introduction (1 pages)

    Stefan Zweig, Écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien
    Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, La confession d’une vieille dame

  • Résumé complet de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme (2 pages)

    L’histoire résumée de la nouvelle Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

  • Étude des personnages principaux (1 pages)

    Les portraits de Mme C…, le joueur et le narrateur

  • Analyse des clés de lecture (3 pages)

    Un roman psychologique ; Un thème central, la passion ; La place du narrateur

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour mieux comprendre Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme"

L’analyse de livre dédiée à la nouvelle Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig (13 pages, format PDF) contient tous les détails nécessaires à la bonne compréhension de l’œuvre. Proposant dans un premier temps un résumé complet, la fiche de lecture dresse également les portraits des protagonistes majeurs du récit. La thématique de la passion, particulièrement présente dans la nouvelle, y est entre autres développée en profondeur et des pistes de réflexion sont proposées pour stimuler l’apprentissage de cette œuvre grandiose.

Stefan Zweig

Stefan Zweig est un auteur autrichien du XXe siècle. Né en 1881 dans une famille juive aisée, il reçoit une éducation plus laïque que le voudrait sa religion juive. Il publie ses premiers poèmes à 17 ans dans le recueil Les Cordes d'argent (1901) et son premier récit Dans la neige dans le journal Die Welt la même année.

Il étudie ensuite l’histoire de la littérature et la philosophie à l’université et se passionne pour les voyages. Il visite, entre autres, Porto-Rico, l’Autriche, le Canada, Cuba, l’Inde et les USA. En Suisse, il se lie très vite d’amitié avec Romain Rolland, un écrivain humaniste français avec lequel il entame une belle collaboration et une riche correspondance. Souvent entouré de grands artistes, il a également fréquenté Richard Strauss, Emile Verhaeren et Sigmund Freud.

Hommes de lettres à l'oeuvre variée, Stefan Zweig écrit aussi bien des poèmes que des nouvelles ou des pièces de théâtre. Il a aussi écrit deux romans qui resteront inachevés ainsi que plusieurs biographies (Marie-Antoinette par exemple qui rencontre un véritable succès) et traductions (Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Keats). Plusieurs de ses oeuvres seront publiées à titre posthume, comme Le Joueur d'échecs, publié en 1943.

En 1941, effrayé et menacé par la violence des mouvements fascistes, il se réfugie au Brésil avec sa seconde femme et s’y suicide en 1942, anéanti par les atrocités de la guerre. Stefan Zweig était un écrivain pacifiste qui prônait la fraternité et la paix.

A propos du livre "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme"

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme est une nouvelle de Stefan Zweig, parue pour la première fois en 1927 dans le recueil La Confusion des sentiments. La nouvelle, qui entreprend le récit d'une journée de la vie d'une femme, est directement inspirée du roman Vingt-quatre heures de la vie d'une femme sensible (1824) de la Princesse de Salm.

L'oeuvre Vingt-quatre heures de la vie d'une femme se concentre sur une vieille dame aristocrate que le narrateur appelle Mme C. Ces derniers séjournent tous deux dans un hôtel de la Riviera sur la Côté d'Azur. Alors que les clients coulent des jours heureux, un évènement inattendu vient perturber leurs vacances : une dame a quitté son mari et s'est enfuie avec un jeune français. Le narrateur du roman de Stefan Zweig se rapproche alors de Mme C, une Anglaise très réservée à qui cette histoire remémore des souvenirs d'il y a plus de vingt ans. Mme C. raconte alors une folle journée qu'elle a passée à Monte-Carlo, elle aussi en compagnie d'un homme qui a bouleversé sa vie à jamais.

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme a connu deux adaptations au cinéma ainsi que trois adaptations au théâtre. Eric-Emmanuel Schmitt s'est chargé de la dernière adaptation du roman de Stefan Zweig avec sa pièce intitulée 24 heures de la vie d'une femme et mise en scène par Steve Suissa au Théâtre Rive Gauche en 2015.

Avis clients sur cette analyse du livre "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme"

1 avis sur cette analyse

Georges Weidenbach

Informations techniques

ISBN papier : 978-2-8062-5230-2

ISBN numérique : 978-2-8062-5186-2

Ces analyses du livre "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme" ont également téléchargé