Résumé du livre :  La Vague

La Vague : Résumé du livre

0 évaluation

Auteur : Todd Strasser

Analyse de : Nathalie Roland

La Vague : Résumé du livre

Publié en 1981, Todd Strasser s’inspire d’un fait réel pour écrire ce roman. En 1967, Ron Jones est professeur d’histoire dans un lycée de Palo Alto en Californie. Dans le cadre du programme, il présente un film sur les camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale. Face au questionnement et à l’incompréhension de ses élèves, il leur propose une expérience, celle de la Vague.

La Vague : Présentation du résumé

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de La Vague de Todd Strasser, dont voici un extrait :

« Au lycée de Gordon, Ben Ross, professeur d’histoire, attend ses élèves de terminale qu’il trouve peu respectueux de l’horaire et des devoirs. Il étudie avec eux la Seconde Guerre mondiale et leur montre un documentaire sur les camps de concentration. À l’issue de la projection, tous s’interrogent sur le manque de réaction de la population allemande. Ben leur explique que « les nazis étaient peut-être une minorité, mais une minorité très organisée, armée et dangereuse » (chapitre II). Les élèves semblent incrédules. Mal à l’aise de n’avoir pas su les éclairer à ce sujet, Ben cherche une explication, mais ne trouve « nulle part de réponse satisfaisante » (chapitre IV). Il imagine alors une expérience pour leur faire comprendre ce qu’il s’est passé. »

Découvrez la suite du résumé de La Vague de Todd Strasser dans le document à télécharger.

Mise en place de la Vague

À la suite de la diffusion d’un documentaire sur les camps de concentration et l’extermination de Juifs, le professeur d’histoire Ben est submergé de questions auxquelles il ne parvient pas à répondre. Comment cela a-t-il été possible ? Comment tout un peuple a pu accepter l’inacceptable sans sourciller, sans s’opposer ? Cela ne serait pas possible dans l’Amérique d’aujourd’hui !

Pour faire comprendre à ses élèves que la manipulation est facile, lente et sournoise. La meilleure des leçons se fait par l’expérience. Il instaure d’abord de petites règles plus strictes, un peu moins de liberté. Il est d’abord surpris de leur absence de résistance. Les élèves exécutent les règles et les ordres avec docilité. Ben Ross installe, au fur et à mesure, les bases d’un microrégime autoritaire. Il installe l’égalité entre les membres pour que tous éprouvent le sentiment d’appartenance à une communauté, mais exclut les non-adhérents au mouvement. La Vague est née et se propage dans l’établissement. Ils adoptent le salut, le costume et la carte ; leur slogan : « la Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l’Action »

Résultat de l’expérience

Alors que l’expérience ne devait se dérouler qu’une journée, elle durera une semaine. Plus ils avancent dans l’expérimentation, moins ils sont capables de se rendre compte de ce qu’ils font. Le professeur se prend rapidement au rôle de dictateur, tandis que les étudiants perdent leur libre arbitre. La notion d’égalité fait émerger les caractères les plus profonds. Les cancres et les persécutés deviennent bourreaux. Robert Billings, le souffre-douleur en est l’exemple. La masse égalitaire lui donne une place de choix.

Sans s’en rendre compte, les étudiants éprouvent l’enrôlement et ses mécanismes, expérimentent la puissance de conviction et la force du groupe, l’effacement insensible de la volonté individuelle. L’uniformisation est le refuge des plus faibles qui y trouvent une forme de stabilité. Les différences disparaissent au profit du collectif.

Mais même le professeur finit, lui aussi, par perdre le contrôle. La Vague a pris tellement d’ampleur qu’elle a déferlé sans aucun obstacle pour l’arrêter.

Seule une poignée de résistants comme Caro, la rédactrice en chef du journal de l’école, a conscience du danger. Ceux qui interrogent deviennent gênants. Ils mettent en lumière les dérives totalitaires qui se sont installées dans l’enceinte du lycée. Vont-ils être écoutés ? Comment cela va-t-il se terminer ? Cette expérience n’était-elle qu’un jeu ? Pour mieux comprendre cette œuvre littéraire, lisez l’analyse de La Vague et poursuivez la réflexion sur la perte de contrôle grâce à l’analyse de l’œuvre de Anna Todd, After Saison 1.

Todd Strasser

New-Yorkais d’origine, Todd Strasser (1950) a voyagé en Europe avant de retourner aux USA pour étudier la littérature. Il entame sa carrière d’écrivain en rédigeant des articles et nouvelles pour les journaux New Yorker et New York Times. En 1978, il sort son premier roman Angel Dust blue. Ses livres (Camp Boot ou Give a Boy a Gun) s’adressent à un public jeune et abordent des thèmes comme la violence et les problèmes des adolescents, ainsi que les enjeux de société. Il adapte également plusieurs histoires au cinéma comme Home Alone, Jumanji ou Free Willy. Mondialement reconnu depuis The Wave, il a connu un grand succès avec sa série d’ouvrages Help! I'm trapped… (1993-2001).

A propos du livre "La Vague"

La Vague (The Wave, 1981) s’inspire de faits réels qui se sont déroulés au lycée Cubberley à Palo Alto (Californie, USA) en 1967. Ron Jones, professeur d'histoire, se lance dans une expérience pour montrer le fonctionnement d’un régime fasciste et l’attitude de la population allemande pendant la deuxième guerre mondiale. Mais l'expérience se transforme en un jeu dangereux sur la puissance du leader suivi par un groupe. Ces évènements sont restés peu connus du grand public jusqu'à un téléfilm qui a inspiré Todd Strasser pour son récit romancé. L'ouvrage a été écoulé à plus d'un million d'exemplaires en Europe et, depuis 20 ans, il est au programme des lectures dans les écoles allemandes.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806291318-RES

ISBN numérique : 9782806291301-RES

Ces analyses du livre "La Vague" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé ce résumé du livre "La Vague" ont également téléchargé