La Jeune Fille à la perle : Analyse du livre

0 évaluation

Auteur : Tracy Chevalier

Analyse de : Magali Vienne

Cette fiche de lecture propose une analyse concise, mais claire du roman historique de Tracy Chevalier : La Jeune fille à la perle. L’auteure s’est inspirée du tableau de l’artiste Johannes Vermeer, La Jeune Fille à la perle, pour écrire l’histoire imaginaire de cette inconnue qui a posé pour la toile. L’histoire plonge le lecteur dans le Delft du XVIIe siècle, âge d’or de la peinture hollandaise.

Publié en 1999, La Jeune Fille à la perle a été adapté au cinéma en 2003. Devenu un best-seller peu après sa publication, le roman a été accueilli favorablement par les critiques et le public. Il a été traduit dans plus de trente-cinq langues et édité à plus de trois millions d’exemplaires.

La Jeune Fille à la perle : présentation de l’analyse

Conçue pour répondre aux besoins des lecteurs - enseignants, élèves... –, cette fiche de lecture comporte tous les outils nécessaires à la compréhension du récit. Pour aider les lecteurs à mieux comprendre l’histoire et les personnages, l’analyse est structurée en plusieurs parties bien distinctes.

La fiche commence par un complément d’information sur l’auteure et son œuvre. Romancière américaine, Tracy Chevalier excelle dans le roman historique. Elle s’est fait connaître avec La Jeune Fille à la perle, bien qu’il ne s’agisse que de son premier roman. Le livre aborde plusieurs thèmes comme la peinture, la religion, la jalousie, l’amour et l’amitié. 

Cette présentation de l’écrivaine et de son livre est suivie par un résumé de l’histoire de la jeune inconnue qui a servi de modèle pour l’un des tableaux de Johannes Vermeer. Engagée comme servante par la famille Vermeer, la jeune Griet noue rapidement une certaine complicité avec le maître de maison. Leur proximité va faire naître des tensions dans la maison et créer des rumeurs dans la ville. La fiche de cours étudie ensuite les différents personnages du livre, dont Griet, la narratrice, et Vermeer, un artiste peintre qui vit en marge de la société. 

Plusieurs clés de lecture sont mises à la disposition des lecteurs pour les aider à comprendre l’appartenance de l’œuvre au genre du roman historique. Elles abordent également l’importance de la religion dans l’histoire, la relation ambigüe que nouent Griet et le peintre, ainsi que la symbolique des cheveux. La structure du roman et ses nombreuses répétitions sont également largement commentées. L’analyse se termine sur une série de pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes qui prolongent l’analyse de La Jeune Fille à la perle.

Analyse des protagonistes centraux de La Jeune Fille à la perle

L’étude des personnages principaux propose une analyse des divers personnages de l’histoire : Griet, Vermeer, Catharina, Cornelia, Maria Thins, Tanneke, Van Ruijven, Van Leeuwenhoek, et Pieter.

Griet est une jeune fille de 16 ans. Fine et candide, elle est issue d’une famille ouvrière enfoncée dans la misère. Elle est engagée comme servante dans la famille Vermer pour s’occuper des enfants du couple et faire le ménage dans l’atelier du peintre. Discrète, elle doit faire face à l’animosité que lui montre les femmes de la maison. Elle se montre intéressée par la peinture, ce qui attire l’attention de Johannes Vermeer. Le maître de la maison remarquant son potentiel artistique lui fait ainsi découvrir son art. Elle décide de poser pour le peintre.

Johannes Vermeer est un peintre hollandais de 32 ans. Il a passé six ans en apprentissage avant de devenir maître-peintre dans la Guilde de Saint-Luc. Élevé dans le protestantisme calviniste, il s’est converti au catholicisme quand il a épousé Catharina Bolnes, issue de la bourgeoisie de Delft. Le couple et ses enfants vivent dans la maison de la mère de la jeune femme, au Coin des papistes.

Impulsive, jalouse, maladroite et idiote, Catharina déteste Griet dès le premier jour. À mesure que son mari et la jeune fille se rapprochent, sa haine ne fait que grandir. Lorsqu’elle découvre que le peintre a peint Griet, elle chasse la jeune fille de la maison. Maria Thins est la belle-mère de Vermeer. Elle est la propriétaire de la maison du Coin des papistes. C’est une femme perspicace

Tanneke, l’autre servante de la maison, directement au service de Maria Thins, est jalouse de Griet. La relation entre les deux jeunes servantes est difficile et tendue, oscillant entre hostilité et indifférence.

Peter Van Ruijven est un riche percepteur de Delft. C’est le mécène de Vermeer. Lui, sa femme ou sa fille posent souvent pour le peintre. Van Leeuwenhoek est un ami de Vermeer. Quant à Pieter, c’est le fils d’un boucher. Il est amoureux de Griet et lui demande de l’épouser.

Clés de lecture et thématiques

Cette analyse littéraire propose plusieurs clés de lecture afin de faciliter la compréhension du livre. Celles-ci développent le caractère historique du roman, l’importance de la religion dans l’œuvre et la relation ambigüe entre le peintre et Griet. Elles abordent également la symbolique des cheveux, ainsi que la structure du roman, en s’intéressant aux répétitions.

Poursuivez votre exploration de La Jeune Fille à la perle avec notre résumé du livre. Approfondissez également votre connaissance de l’auteure avec notre analyse de La Dame à la licorne.

Structure de cette analyse du livre

  • Introduction à l'analyse (1 pages)

    Tracy Chevalier, Romancière américaine
    La Jeune Fille à la perle, Tout est parti d’un tableau…

  • Résumé intégral de La Jeune Fille à la perle (2 pages)

    Le récit de La Jeune Fille à la perle relaté en plusieurs parties

  • Présentation générale des personnages (2 pages)

    Une description globale de Griet, Vermeer, Catharina, Cornelia, Maria Thins, Tanneke, Van Ruijven, Van Leeuwenhoek, Pieter fils

  • Les clés de lecture indispensables (3 pages)

    Un roman historique ; Importance de la religion ; Une relation ambigüe ; Symbolique des cheveux ; Structure : importance des répétitions

  • Prolonger sa réflexion grâce à ces pistes (1 pages)

    Une aide pour vous aider à compléter votre analyse de La Jeune Fille à la perle de Tracy Chevalier

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "La Jeune Fille à la perle"

Découvrez La Jeune Fille à la perle sous un nouveau jour grâce à la fiche de cours qui lui est dédiée. L’œuvre de Tracy Chevalier fait ici l’objet d’une analyse approfondie, composée d’une brève introduction, d’un résumé intégral de l’intrigue ainsi que d’une présentation descriptive des principaux protagonistes du récit. Le document met par ailleurs à la disposition des lecteurs des axes d’analyse intéressants qui les aideront à se poser les bonnes questions et ainsi découvrir les enjeux et les thèmes majeurs de l’œuvre de la romancière américaine.

Tracy Chevalier

Tracy Chevalier est née le 19 octobre 1962 à Washington aux États-Unis. Élevée principalement par son père photographe suite à la mort de sa mère, elle grandit à Washington et Bethesda avec sa sœur et son frère. Elle est scolarisée au lycée Bethesda-Chevy Chase. En 1980, elle commence à suivre des études d’anglais à l’université d’Oberlin. En 1984, la jeune diplômée s’expatrie en Angleterre où elle travaille pour une maison d’édition qui publie des encyclopédies.

Neuf ans plus tard, elle décide de tout arrêter pour reprendre des études de création littéraire à l’université d’East Anglia. Durant celles-ci, elle rencontre les écrivains Malcolm Bradbury et Rosé Tremain qui la guident dans ses projets d’écriture. Une fois ce nouveau master en poche, elle publie son premier roman La Vierge bleu en 1997. C’est deux ans plus tard qu’elle connait un succès international avec La Jeune Fille à la perle, qui s’inspire d’un tableau du peintre Vermeer. Le roman, traduit en plus de 35 langues, sera adapté au cinéma en 2003 faisant connaitre Tracy Chevalier dans le monde entier.

Depuis 2006, elle siège à la Society of Authors en tant que présidente et poursuit sa carrière en écrivant d’autres romans : Le Récital des anges (2001), La Dame à la licorne (2003), Prodigieuses Créatures (2009) et La Dernière Fugitive (2013) qui reçoit le Ohioana Book Award.

A propos du livre "La Jeune Fille à la perle"

La Jeune Fille à la perle est un roman écrit par Tracy Chevalier publié pour la première fois en 2000 aux éditions Gallimard. L'oeuvre de Tracy Chevalier est directement inspirée du tableau du même titre réalisé par le peintre hollandais Johannes Vermeer (1632-1675).

L'auteure de La Jeune Fille à la perle se concentre ici sur les raisons qui ont poussé le peintre à produire sa toile. Réalisée vers 1665, La Jeune Fille à la perle est une peinture à l'huile qui représente une jeune femme portant un turban sur la tête ainsi qu'une perle à l'oreille. La peinture est d'ailleurs considérée comme la Joconde du Nord, en raison de sa composition similaire à l'oeuvre de Léonard de Vinci.

L'histoire proposée par Tracy Chevalier débute en 1664, à Delft, lorsque Griet apprend qu'elle va servir Johannes Vermeer suite à la faillite financière de la famille. Elle passe ses premiers jours dans le foyer des Vermeer à faire le ménage, en prenant bien soin de replacer chaque objet à sa place exacte, sous les ordres de la femme de Johannes Vermeer. Un jour, le peintre explique à Griet le fonctionnement de la chambre noire où il travaille et c'est là que commence leur complicité.

La Jeune Fille à la perle est considéré comme un roman historique même si l'histoire de la jeune fille reste fictive, aucune source ne permettant de vérifier l'identité du véritable modèle de Johannes Vermeer.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212917

ISBN numérique : 9782806217912

Ces analyses du livre "La Jeune Fille à la perle" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "La Jeune Fille à la perle" ont également téléchargé